Workshop spécial – hors-les-murs !

Vendredi 10 avril 2015 : après-midi à la ressourcerie Recyclabulle de Guéret.

Les habitants du Puycharraud participant au réaménagement du 105, avec les équipes d’art nOmad et de la MJC, y ont sélectionné des meubles et autres objets abandonnés ou/et cassés afin de se constituer une collection de matières premières à transformer (à désosser/assembler/fixer/poncer/peindre/recouvrir…), avec pour objectif d’investir fonctionnellement & esthétiquement l’appartement.

Image ci-dessous :
exemple -> comment se réapproprier un parc à jouer pour bébé en imaginant le convertir en « squelette » d’étagères à fixer au mur.

selec3

workshops : quatrième !

Du mobilier en perspective !

Vendredi 13 mars et samedi 14 mars 2015 de 14h à 17h

L’appartement est désormais entièrement débarrassé de ses vieux papiers peints, les ouvertures créées lors des précédents workshops sont bien en forme et lissées à point. Ne manque plus qu’une bonne couche (plutôt deux) de peinture fraiche & claire, et les murs souriront enfin !

Mais avant ce passage à blanc (laissé aux soins ultérieurs des habitants et de l’équipe de la MJC), samedi 14 mars a été l’occasion d’entamer — avec tous les participants présents — la confection d’une table rabattable, reliant/cloisonnant les pièces « réunion » et « atelier de bricolage ».

Ci-dessous, Mathias Le Royer explique aux habitants le processus de création de ce premier mobilier, grâce à une maquette carton réalisée par ses soins.

SS857033o

*** À NOTER ! ***

Vendredi 10 avril prochain, les habitants du Puycharraud, la MJC La Souterraine et l’équipe art nOmad  ont rendez-vous à la ressourcerie Recyclabulle de Guéret, pour un workshop spécial. Le but de cette sortie sera de sélectionner là-bas des meubles abandonnés ou cassés et, toujours in situ, de les réparer / de se les réapproprier / de les transformer… puis de les amener au 105 afin de « vêtir » celui-ci fonctionnellement & plastiquement.

Workshops : troisième !

Opération façonnage(s) -> nuage + plâtre !

Vendredi 20 et samedi 21 février 2015 de 14h à 17h

Le nuage du 105 est donc tombé et les autres ouvertures — elles aussi achevées — prennent forme grâce aux colmatage et lissage au plâtre des bordures accidentées.

Pour beaucoup — et en particulier pour les ados présents — ces deux séances d’ateliers furent ainsi l’occasion de découvrir les techniques délicates de préparation et d’application du plâtre, notamment grâce aux conseils d’Ély et Mathias.

Au menu des prochains rendez-vous : la conception, la fabrication et l’installation de mobiliers particuliers.

En approche : une petite Veillée vidéo au 105 !

Toujours en partenariat avec la MJC – centre social de La Souterraine, art nOmad organise une petite Veillée vidéo à l’appartement 105, samedi 21 février à partir de 18h.

Au programme : tous les Habitants de l’ÉcoQuartier du Puycharraud sont invités à venir assister à une projection d’œuvres vidéos issues de la collection du FRAC – fonds régional d’art contemporain du Limousin, puis à en débattre autour de quelques petits mets spécialement concoctés/réunis par tOus !

À télécharger ci-dessous : le dépliant de présentation des œuvres projetées pour l’occasion :
présentation_des_oeuvres_projetées_le_21_février

Workshops : deuxième !

« ON VA TOUT PÉTER ! »

Vendredi 30 et samedi 31 janvier 2015 de 14h à 17h

Passage à l’acte !

Après avoir observé/manipulé les différentes possibilités offertes par la maquette-carton de l’appartement fabriquée par Mathias Le Royer, l’équipe (Habitants + MJC + art nOmad) :
a posé ses marques et ses bâches (toutes en bleu),
s’est parée de masques et de casques,
a branché les aspirateurs pour récolter la poussière de brique et de plâtre,
fermé les portes et ouvert les fenêtres,
et — enfin ! — joué de la disqueuse, des marteaux et des burins,
en lignes droites et demi-cercles !…

… offrant ainsi à l’espace une première respiration !

Suite des percées nuageuses : vendredi 20 et samedi 21 février 2015.

Compte-rendu des premiers workshops !

Vendredi 23 janvier 2015 de 14h30 à 17h30

Séance de travail pour définir le futur contenu/la destinée de l’appartement.

Les habitants souhaitent fonder une association de quartier qui proposera diverses activités/sorties et dont le « camp de base » sera l’appartement 105. Parmi ces activités sont envisagés : de la pèche, du paint-ball, du bowling, des travaux manuels (couture, fabrication de petits objets comme des lampes…), travaux de bricolages (réparations de vélos, électroménager…), des constructions de décors extérieurs des « 4 saisons » pour égayer le quartier (décorations de Noël, Carnaval, Halloween…), une aire de jeux pour les enfants (maintient de la ludothèque), des ateliers de cuisine (confitures, conserves… avec les cultivateurs des jardins partagés inaugurés récemment au Puycharraud)…

Les pièces de l’appartement seront donc redéfinies en fonction de ces propositions :

  • La plus grande (actuel séjour sur le plan) sera une salle de réunion avec sur le mur porteur la reproduction d’un plan de la ville permettant de situer les sorties et autres zones d’activités ;
  • Deux des chambres (la 1 et la 2) seront communicantes grâce à de large(s) ouverture(s) (avec étagères intégrées) à réaliser dans le mur les séparant actuellement ;
    • L’actuelle chambre 1 sera un bureau avec connexion internet + ordinateur + un pan de mur (celui qui est porteur) repeint en noir à tableau (pour servir de surface de presque-libre expression, de recherches et de dialogue) ;
    • L’actuelle chambre 2 sera consacrée aux petits travaux manuels (couture, déco…) ;
  • L’actuelle chambre 3, située derrière le séjour sera transformée en atelier de bricolage (réparation par exemple) avec ouverture(s) refermable(s) sur la future salle de réunion (ex-salon) ;
  • La cuisine reste la cuisine ;
  • Le placard situé au fond du couloir (contre le futur atelier) servira de stockage-ludothèque.
plan de l'appartement revisité

plan de l’appartement revisité

 

Certaines portes vont être enlevées puis réutilisées comme étagères.

Une réflexion s’est également engagée concernant la forme des futures ouvertures à opérer (rondes, rectangulaires, nuages, palmier, ogive… petites et multiples, grandes et moins nombreuses, avec étagères intégrées, miroirs, fenêtres en plexiglas…).

Après cette réunion, un diaporama d’œuvres d’artistes/collectifs d’artistes contemporains a été projeté et commenté. Au menu : Didier Marcel, Felice Varini Segni, Franz West, Gloria Friedmann, Gordon Matta-Clark, Thomas Hirschhorn, Hundertwasser, Jordi Colomer, Joseph Kosuth, Le bruit du frigo, Nomadic Museum, Claudio Parmiggiani, Pascale Marthine Tayou, Shigeru Ban, Wolkang Laib, Yayoi Kusama.

Il a été décidé d’attribuer une couleur par pièce/fonction et pourquoi pas, pour l’une d’entre elles, de procéder par projections de multiples couleurs (clin d’œil à la future activité paint-ball !).
Mais avant cela, une fois les ouvertures effectuées, il faudra repeindre tout l’appartement en blanc pour mieux se rendre compte de l’espace libéré.

Samedi 24 janvier 2015 de 14h30 à 17h30

Première étape : mesure des surfaces à peindre de l’appartement (→ 140 m² au total) et diagnostic de la composition des murs (brique creuse, placoplatre…). Tout l’appartement comportant des papiers peints, il y a discussion : on arrache tout ou on peint par dessus ? Pour l’ex-salon dont le papier était déjà très abîmé, l’arrachage a été immédiat ! Pour les autres pièces, par crainte de trouver des surfaces trop endommagées, la deuxième solution est  adoptée.

Concernant les ouvertures, après que chacun ait essayé de tracer ses idées à la craie, directement sur les murs, les propositions de Mathias Le Royer sont retenues avec enthousiasme :

  • création d’ouvertures avec jeux de perspectives combinées à des ajouts de miroirs permettant d’agrandir/de faire respirer l’espace
  • création d’une table rabattable (comme une table de ping-pong) qui serait placée entre la future salle de réunion (ex-salon) et l’atelier de bricolage (ex-chambre 3).

Dans le couloir, il s’agira d’opérer avec de larges ouvertures et de garder un espace « vestiaire » où les enfants pourront se déchausser.

L’idée de trouée en forme de nuage revenant systématiquement, il s’agira de jouer avec/rappeler l’œuvre Nuage Rouge de Laurent Saksik (commande publique située devant le parvis de la MJC). Pour nourrir et enrichir cette idée, art nOmad s’apprête à concocter un diaporama constitué d’œuvres d’artistes ayant travaillé sur les nuages, et qui sera projeté en ouverture du prochain workshop…